Leminence.fr

Graphisme, musique, séries TV, romans...
Une touche de culture Web & Pop en quelques articles.

Justified, une série à suivre de près.

Justified, une série à suivre de près.

La série de l'année ?

Entrée sur le territoire français de façon clandestine et discrête, la série Justified semble pourtant respecter les quotas de qualité, mais c'est la chaîne anonyme Orange Cinéchoc qui a raflé les droits de diffusion. Aux Etats-Unis, la seconde saison touche à sa fin, nous verrons bien si Canal+ se penchera sur son cas pour la rentrée prochaine. Après tout, la chaîne privée ne serait pas à une belle trouvaille près (United States of Tara, The Shield, Nurse Jacky etc…). En tout cas, les américains ne s'y trompent pas, la série fait de belles audiences et sera présente pour une troisième saison.

Justified conte les pérégrinations du Marshall Raylan Givens, joué à merveille par Timothy Olyphant (Deadwood, Die Hard 4) de retour dans son Kentucky natal (et bien profond) à la suite d'une mutation. Il faut dire que le Marshall n'a qu'une seule parole et lorsqu'il demande à un trafiquant de drogue de quitter la Floride au risque de se faire tuer, il le pense réellement. Le premier épisode s'ouvre sur leurs retrouvailles, autour d'un repas frugal, près d'une piscine sous le soleil de Miami. Raylan Givens lui égrène tranquillement un compte à rebours que le trafiquant (Z de Pulp Fiction) serein et hautain écoute en se marrant. Il se fera descendre quelques secondes plus tard. Forcément, une telle façon de rendre la justice ne plaît guère au supérieur de Marshall qui lui propose d'aller se calmer dans une région bien paumée : le Kentucky.

? Une partie de campagne ?

Cette bonne vieille Amérique profonde

À contrecœur, Raylan Givens atterrit dans sa ville natale, Harlan, et ne tarde pas à retrouver ses anciennes connaissances qui n'ont pas vraiment suivi la voie de la sagesse. Entre membres de groupuscules nazis violents, amie meurtrière et père taulard, il y a de sacrés personnages dans les parages. À noter la présence dans le casting de Walton Goggins, ancien protagoniste de la série The Shield (il jouait Shane Vendrell) qui interprète un nazillon repenti : Boyd Crowder. A Harlan, le Marshall va devoir se battre contre ses amis, tenter de reconquérir le cœur de son ex-femme et découvrir ce qui ronge de l'intérieur le village tout en ménageant ses habitants.

Justified est réussi en tout point : un générique bien monté et une BO qui sent bon la country/rap (et oui, c'est possible), des personnages hauts en couleur, une histoire qui devient bien plus incisive et ambitieuse au fil des épisodes et un humour incisif.

Ce qui fait la force de cette série c'est avant tout l'interprétation convaincante des personnages principaux et secondaires. Le marshall Givens possède des airs de justicier à qui rien ne peut arriver, tout juste adouci par des blessures secrètes. Son ennemi intime et ancien compagnon, Boyd Crowder, oscille entre gros dur sûr de lui et prêcheur convaincu après avoir touché la mort du doigt. Ce dernier est aussi le cadet d'une famille de criminels très influent dans Harlan. L'évolution de ce personnage ambigu sert de trame de fond à cette première saison. Que dire du père du héros et de sa belle-mère, de patriarche de la famille Crowder et de l'ex-femme du Marshall. Je vous laisse le découvrir si vous avez la chance de regarder cette première saison. La présence au casting de ces gueules n'est pas fortuite, la production joue vraiment dessus et la seconde saison ne déroge pas à cette règle.

Justified est réussi en tout point : un générique bien monté et une BO qui sent bon la country/rap (et oui, c'est possible, le nom du groupe ? Gangstagrass), des personnages, comme je le disais, hauts en couleur, une histoire qui devient bien plus incisive et ambitieuse au fil des épisodes (et des 2 saisons), un humour incisif et enfin, une troisième saison en cours de production. Que demander de plus ?

Le trailer de la saison 1 (VO)

Pour ceux qui veulent voir ce que ça donne, voici un des trailers en VO.

Et voici le lien vers le site officiel de la série sur la chaîne FX. Les crédits photo sont à mettre sur le compte du site officiel.

Écrit par -

comments powered by Disqus