Leminence.fr

Graphisme, musique, séries TV, romans...
Une touche de culture Web & Pop en quelques articles.

Minecraft : hors-limite, hors-norme !

Minecraft : hors-limite, hors-norme !

Au commencement, il n'y avait rien...

Pourquoi choisir de mettre en avant ce jeu alors que d'autres, aux univers plus riches et aux scénarios bien plus poussés, pourraient satisfaire à un article complet ? C'est que Minecraft n'est pas un jeu comme les autres, ici le joueur n'est pas seulement spectateur mais il est surtout créateur avec, entre les mains, un objet de création infini. Mais avant de détailler l'intérêt de Minecraft, pourquoi ne pas faire un petit retour sur l'histoire de ce jeu digne d'un conte de fée (à peu de choses près).

Le jeu n'est tout d'abord pas créé par un grand ponte du domaine, mais bien par un éditeur indépendant du nom de Mojang (comprenez que leur intérêt est plus porté vers le joueur que vers le porte-monnaie du joueur) dont la figure de proue se nomme Notch (de son vrai nom Markus Persson). Ce développeur imagine alors un jeu influencé par d'anciens titres mais avec un gameplay plus libre et un univers aux proportions quasiment illimitées. C'est en mai 2009 que le jeu commence à poindre avec une sortie en version Alpha dans le courant du mois de juin 2009. Les versions Alpha permettent aux développeurs de sortir leur titre, dans une version inaboutie et très perfectible (bourrée de bugs en tout genre) et à un prix très réduit, afin que les joueurs intéressés testent le potentiel du jeu. L'intérêt est double, les créateurs lancent leur projet et évaluent son potentiel tandis que les joueurs "investissent" dans un jeu indépendant pour le faire vivre et participer à son amélioration. À cette version Alpha suit une version Beta. Plus aboutie, elle est aussi plus chère, mais c'est un pas de plus vers sa version "finale" sortie finalement en décembre 2011.

Le succès du jeu n'a pas attendu sa version finale pour exploser. Il aura fait le "buzz" bien avant, le potentiel du jeu et la communauté grandissante et passionnée de joueurs seront les meilleurs campagnes marketing. À tel point que le site sera saturé par un nombre trop important de visites quelques mois avant sa sortie définitive. À l'heure actuelle, le jeu est toujours agrémenté de patchs et ne sera par conséquent jamais achevé. C'est aussi l'avantage de ce titre : il ne possède réellement aucune limite. Depuis, Minecraft est décliné sur smartphone et sur Xbox 360. Et pour ses créateurs, tout va bien : leur petit jeu indépendant leur rapporte une fortune ce qui leur permet non pas de se prélasser au soleil sur les plus belles plages du globe (les développeurs ont peur du soleil de toute façon) mais d'aller au bout de leur passion. En effet, Mojang continue à développer des jeux fort intéressants (dont le prochain : Scrolls, semble très prometteur) tout en conservant l'envie de faire plaisir aux gamers.

Minecraft

Vous apprendrez vite à craindre cette tête

De Portzamparc est un petit joueur

C'est bien beau tout ça, mais Quid du contenu de ce jeu si "extraordinaire" ? Il y a ceux qui s'arrêtent aux graphismes et qui, d'emblée, se barrent en courant - bande d'ignares. Et puis il y en a pour qui l'esthétisme dans les jeux vidéos augure souvent d'un vide intersidéral niveau gameplay et intérêt. Bénis soient-il ! Car en effet, de prime abord, les graphismes de Minecraft peuvent rebuter : un entassement de blocs pixellisés, des moutons carrés, des poules carrées, des arbres carrés...Faut pas déconner. Pourtant, cet univers devient une marque de fabrique et en un coup d'oeil, Minecraft est identifié (le logo du jeu vaut 1000 paroles).

Vous êtes seul, sans rien, au milieu d'un environnement aléatoire(...) Il n'y a pas de limites, excepté celles de votre imagination.

Oublions cet aspect graphique particulier pour nous concentrer sur le but du jeu. Vous êtes donc balancé dans un monde de pixel, vaste et sauvage. Vous êtes seul, sans rien, au milieu d'un environnement aléatoire (tantôt une jungle, des monts enneigés, des marais, des forêts, les rives ensablées) et vous devez construire votre petit monde. Attention, lorsque la nuit tombe, les monstres envahissent le monde et vous devez vous protéger. Votre premier objectif sera de vous contruire une maison (basique au début) en empilant des blocs (de pierre, de terre etc..) afin de former au moins quatre murs et un toit. Et voilà, l'aventure commence réellement ! Vous avez tout le jour pour couper des arbres ou creuser afin de récolter des matières premières qui vous servirons à bâtir. Par exemple, en coupant un arbre, vous récoltez du bois et des graines. Le bois peut être transformé en planche (pour faire plus tard un lit, des portes) ou en bout de bois (la base pour créer des outils, des torches...). Chaque objet peut alors être "crafté".

Minecraft

↑ Voilà à quoi ressemble le monde de Minecraft (ici avec quelques améliorations de textures tout de même)

Le principe de "craft" fait toute la richesse du jeu : assemblez des matières premières dans un ordre précis et vous obtenez un nouvel objet. Le craft se fait de façon basique dans votre inventaire ou de façon plus poussée après avoir créé un établi. Le but est de créer des objets de première nécessité qui vous permettront de vous aventurer plus loin, de creuser plus profond et découvrir des mines abandonnées (truffées de monstres mais surtout de métaux précieux), de construire plus haut etc...

Libre à chacun de se spécialiser en passant son temps à creuser la terre et découvrir des métaux précieux ou simplement construire des bâtiments insensés. Il n'y a pas de limites, excepté celles de votre imagination.

Minecraft

↑ Assemblez les objets sur l'établi pour en créer de nouveaux

C'est donc ça la vraie liberté virtuelle !

il existe plusieurs modes de jeu, pour tous les goûts. Soit vous optez pour l'aventure où vous pourrez seulement survivre ou alors pour le mode création qui vous offre une totale liberté. Qu'on soit seul ou à plusieurs, le plaisir reste le même. Plusieurs serveurs vous accueillent selon des thématiques et des lois de jeu particulières, sinon, vous pouvez en créer un pour jouer en comité restreint. Une fois acquises les bases du jeu (se protéger, crafter les objets indispensables pour évoluer en tout sérénité...) on découvre toutes les possibilités du jeu, et elles sont illimitées.

Au fil des mises à jour, le jeu s'est étoffé pour gonfler son intérêt. Si auparavant on se lassait de construire ou creuser pour pas grand-chose, il y a désormais plusieurs objectifs à atteindre. Outre la possibilité de "finir" le jeu en passant dans un monde parallèle et en tuant un "boss de fin", vous pouvez jouer aux alchimistes ou aux artificiers. La folie des grandeurs s'emparera forcément de vous. La tentation est trop grande d'aller plus loin, de creuser plus profond, de trouver de nouveaux matériaux pour faire de nouveaux craft. Vous aurez notamment la possibilité de créer vos propres potions avec l'alchimie ou enchanter vos armes, armures et outils avec un livre d'enchantement. Mais pas seulement puisque le système de Minecraft est assez complexe pour que vous puissiez créer des mécanismes. Ils sont le meilleur moyen pour mettre en place des pièges contre les monstres, pour inventer un système d'ascenseur, de pistons, de canons, d'agronomie etc...Libre à vous de faire pousser des fruits et légumes, élever des animaux etc...

Minecraft

↑ Laissez libre cours à votre imagination

Pour peu que vous ayez l'âme d'un explorateur et d'un bâtisseur, ce jeu réalisera tous vos fantasmes et résoudra votre souci de folie des grandeurs. Voilà de quoi s'éclater des heures durant et devenir le maître de son monde ! Mais pourquoi au final ?

Puisque la perfection n'est pas de ce monde

Pourquoi ? Cette question viendra titiller votre esprit au bout de quelques heures de jeu assurément. Car au final, on sent que le jeu s'essouffle une fois les plus grandes mines creusées, les crafts les plus délirants réalisé ou l'enderworld trouvé. On se retrouve à la tête de son petit monde, on habite les plus beaux monuments de la carte et il ne peut plus rien nous arriver avec nos supers armes. Et pourtant, un sentiment de vacuité entourera tout cet univers.

Minecraft

↑ Les PNJ ne servent pas à grand-chose pour le moment

Il manque à Minecraft un supplément d'âme (que de prochaines mises à jour viendront combler). Car on se sent vite seul dans cette immensité. Certains PNJ (personnages non joueurs) ont été ajouté et regroupés dans des villages mais leur interactivité est trop limitée pour qu'ils influencent nos parties. Certes, les développeurs ont intégré une notion de jeu de rôle avec acquisition de point d'XP, l'alchimie ou l'enchantement. Mais on en attend plus pour que ce jeu soit grandiose et parfait. La communauté de joueur pallie à ces manques en sortant des plugins intéressants qui pour améliorer les textures, qui pour ajouter des rôles aux PNJ. Les développeurs de Mojang n'en n'ont pas encore terminé avec leur bébé et le meilleur reste sans doute à venir. En attendant, j'y retourne !

Minecraft sur le net

Le site officiel de Minecraft vous servira pour acheter le jeu et vous tenir au parfum des mises à jour. Mais Minecraft c'est aussi une incroyable communauté de bouillonnants joueurs. Outre le site français, il existe un Wiki sur le jeu, indispensable pour tout connaître sur les crafts, les enchantements, les potions etc...D'autres joueurs se démènent pour créer des univers entiers sous Minecraft ou reproduire des mondes inventés par d'autres. Le dernier (et bel) exemple en date est celui de la reproduction de Westeros. Une merveille à découvrir ci-dessous. Plusieurs chaînes YouTube proposent d'apprendre à créer des mécanismes complexes. Lorsqu'on met les pieds dans cet univers, il est difficile d'en sortir....Je vous aurai prévenu.

↑ En bonus une vidéo du monde Westeros version Minecraft

Écrit par -

comments powered by Disqus